Catégories
Marques Magazine

Comment choisir mes bas de contention ?

bas-contention-femme

Soulagez vos jambes naturellement !

Les bas de contention représentent une vraie arme cachée pour soigner vos jambes avec discrétion. Bien qu’ils ressemblent de plus en plus à des bas classiques ou collants ordinaires, n’en doutez pas, ils restent toujours un remède naturel simple et efficace contre les jambes lourdes ou touchées par des maladies veineuses.

Nous avons rassemblé toute l’information utile concernant ce produit et vous avons préparé quelques conseils pratiques pour vous aider à choisir la paire de bas idéale pour vos jambes. Renseignez-vous et faites votre choix !

Quand faut-il porter les bas de contention ?

Les bas de contention (ou comme les appellent souvent les médecins, les bas de compression ou bas à varices) sont utilisés afin de remédier aux pathologies veineuses qui concernent jusqu’à 50 % des adultes. Le principe est simple : les bas exercent une pression sur les jambes pendant que l’on bouge, en conséquence de quoi la circulation du sang dans les veines s’améliore et le sang remonte plus facilement vers le cœur. Grâce à cela, les jambes sont plus légères, moins fatiguées et moins gonflées.

Les bas de contention peuvent être portés aussi bien dans le cadre d’un traitement médical que de manière préventive. Dans les deux cas, il est fortement conseillé de consulter son médecin pour s’assurer du bon déroulement et de la réussite de la thérapie. De nombreuses études confirment que le port systématique de bas de contention (sous le contrôle continu d’un médecin) donne des résultats très comparables à ceux de la pharmacothérapie.

 bas de contention classe 2Recommandations

Ce remède est conçu essentiellement pour les personnes souffrant d’insuffisance veineuse chronique causées par des raisons génétiques ou autres, comme par exemple un travail nécessitant de rester en permanence debout ou assis. En outre, les bas de contention aident à traiter des varices à tous degrés de gravité, ainsi que d’autres formes cliniques d’insuffisance veineuse chronique. Ils sont incontournables après la sclérothérapie, une ablation chirurgicale des varices, dans le cas des œdèmes post-traumatiques et en prévention de syndromes post-thrombotiques.

Les bas de contention pendant la grossesse
Dans le cadre préventif, les bas de compression sont surtout conseillés aux femmes enceintes, à la fin de leur grossesse. Chez la moitié d’entre elles, on observe la formation des varices déjà pendant leur première grossesse. À chaque grossesse suivante ce nombre augmente encore. De plus, le risque de développement de différentes maladies liées aux problèmes de circulation sanguine durant cette période est très élevé. Plusieurs raisons : la femme est soumise aux changements hormonaux, la quantité de sang dans son corps augmente et elle devient plus lourde, ce qui fait pression sur les veines de jambes. Le reflux du sang vers le cœur peut aussi être entravé par le bébé qui, en grandissant dans le ventre, s’appuie sur les veines du bassin. Les femmes ayant subi une césarienne et ayant ainsi perdu beaucoup du sang risquent de connaître des problèmes veineux pendant plusieurs mois après l’accouchement.

baby

Les voyages en avion
Un long voyage, surtout en position assise, favorise la formation de caillots sanguins. Les bas de compression constituent donc une bonne solution pour passer agréablement votre vol et en sortir sans avoir les jambes gonflées. Ils améliorent la circulation du sang et réduisent la sensation de rigidité dans les jambes.

Les bas de contention pour les sportifs
Ils existent aussi des bas de contention élaborés spécialement pour les gens pratiquant le sport de manière intensive. Ce type de bas est basé sur le même principe que les bas à varices, mais les pressions sont réparties différemment : elles sont plus faibles au niveau du pied et de la cheville mais plus fortes au niveau du mollet. Les bas de contention pour le sport soulagent les jambes des sportifs, réduisent les crampes et les courbatures, ainsi que les douleurs musculaires.

bas-de-contention-sport

Les critères de choix

Le marché des bas de contention est vaste, que l’on cherche dans les pharmacies, les boutiques spécialisées ou sur Internet. Il y a de quoi choisir ! Mais comment choisir une paire de bas appropriée ? Quelques critères sont à prendre en compte…

Les classes de contention
On distingue quatre classes de bas de contention selon la force de compression exercée sur la jambe. La classe I convient aux cas d’insuffisance veineuse légers et la classes IV est réservée aux personnes touchées par les cas les plus sévères. La pression exercée sur la jambe est estimée en millimètres de mercure (mmHg).

Classe I : pression de 10 à 15 mmHg  – Insuffisance veineuse légère.
Les bas de contention de classe I sont conseillés dans les premiers stades de l’insuffisance veineuse, aussi bien aux femmes enceintes qu’à toutes les personnes qui voyagent sur de longues distances en position assise ou qui sont obligées de rester longtemps en position debout.

Classe II : pression de 15 à 20 mmHg – Insuffisance veineuse modérée.
Les bas de contention de la classe II sont destinés aux personnes souffrant d’insuffisance veineuse à des stades plus avancés, avec par exemple des œdèmes réversibles ou des varices avec ou sans troubles fonctionnels. Ils sont fortement conseillés à tous ceux qui ont récemment subi une chirurgie veineuse, ainsi qu’aux femmes enceintes et aux voyageurs qui sont particulièrement exposés au risque de thrombose veineuse.

Classes III et IV : pression de 20 à 40 mmHg – Insuffisance veineuse sévère.
Les classes III et IV sont conçues pour les gens qui présentent des problèmes veineux graves, comme la thrombose veineuse profonde ou superficielle, les varices évoluées, la lymphœdème ou des troubles trophiques. Dans les cas du port de ces bas de contention, il faut obligatoirement consulter un médecin.

Matériaux
Pour l’efficacité de la thérapie et le confort du port, il est important que les bas de contention soient faits en matériaux respirant et souples s’adaptant à la forme du corps. Les matériaux multicouches exercent une pression plus forte et sont plus rigides. Les matériaux plus extensibles ont un impact plus important sur l’hémodynamique veineuse mais en revanche, ils perdent plus rapidement leur force de compression.

bas-contention-sportbas-contention-homme

Prix
Le prix pour des bas de contention commence à partir de 15 €, mais pour avoir un produit de bonne qualité, il faut compter au minimum 30 €. Les prix varient en fonction des marques, de la matière et du modèle, mais aussi en fonction de la marge du revendeur qui est le plus souvent un pharmacien. Pour économiser et ne pas payer cette marge, surtout si vous n’avez pas de mutuelle pour vous rembourser l’achat des bas, il est intéressant de les commander sur Internet auprès d’un marchand spécialisé.

Comment porter les bas de contention ?

Pour que le traitement soit réussi, il est extrêmement important de porter correctement les bas de contention.  Gardez en tête les consignes suivantes :

  • Les bas de contention doivent être mis le matin, avant de se lever du lit, car c’est le moment où les jambes ne sont pas encore gonflées. On les enlève ensuite pour la nuit.
  • Pour ne pas endommager le matériau, il faut porter un maximum d’attention au moment de la mise des bas. Il faut tout d’abord enrouler (ou rouler) les bas et ensuite les mettre progressivement, en faisant attention que le talon du bas se trouve bien à sa place et que le tissu ne soit pas trop étiré ou plié.
  • Pour réduire le risque d’abimer le tissu avec ses ongles, on peut se servir des gants en caoutchouc.
  • Il faut changer les produits de contention tous les 6 mois environ.

N’oubliez pas que les bas de contention n’assurent pas la disparition des varices, mais ils constituent un grand support dans leur traitement et dans la prévention des maladies veineuses. Afin d’accroître encore l’efficacité de la thérapie,  reposez-vous régulièrement avec les jambes soulevées et faites des exercices contribuant à l’amélioration de l’écoulement du sang dans les jambes !

 bas de contention

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone