Catégories
Marques Magazine

Bien choisir son rafraîchisseur d’air pour un été au frais

Rafraîchisseur-air

Les premières chaleurs de l’été arrivent et le besoin d’air frais commence à se faire sentir. Que ce soit pour regarder son émission préférée au frais ou passer une bonne nuit reposante, vous devrez vous équiper pour pouvoir faire face à la chaleur. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un rafraîchisseur d’air pour cet été ?

A la différence d’un climatiseur classique, le rafraîchisseur d’air fonctionne sur le principe de refroidissement par évaporation de l’eau. Il est aussi plus pratique mais surtout plus économique et plus écologique. Découvrez notre guide d’achat spécial rafraîchisseur d’air pour comprendre comment cela fonctionne et surtout comment bien le choisir !

Rafraîchisseur d’air

1. Un rafraîchisseur d’air, comment ça marche ?

Le rafraîchisseur d’air permet le refroidissement d’une pièce par un système d’évaporation. L’appareil aspire l’air chaud de la pièce pour ensuite le filtrer et l’humidifier via un réservoir d’eau puis provoque son évaporation. Pendant cette transformation, l’eau va absorber de l’énergie ce qui engendrera une baisse de la température. L’air qui ressortira de l’appareil sera donc plus frais que celui aspiré initialement.

Ce système offre une ventilation douce et plaisante, idéale pour des personnes sensibles telles que les personnes âgées ou les tout-petits. Le rafraîchisseur d’air a aussi l’avantage d’être plus économique et plus écologique qu’un climatiseur classique puisqu’il coûte moins cher à l’achat et consomme moins d’énergie (maximum 100 watts).

Il est cependant bon de rappeler qu’un rafraîchisseur d’air n’aura pas les mêmes performances qu’un climatiseur car son but n’est que de légèrement rafraîchir l’air, environ 10 degrés de mieux que l’extérieur. Pendant de fortes chaleurs, il ne parviendra pas à rafraîchir l’air chaud accumulé dans la pièce mais vous apportera quand même une sensation de bien-être.

Notez aussi  que si l’air est trop riche en humidité, l’appareil verra son fonctionnement diminué car l’évaporation ne pourra plus se faire. Il est donc conseillé de renouveler l’air de votre intérieur de temps en temps en aérant pour garder un air plutôt sec.

2. Les critères d’achat

Capacité du réservoir :

La première chose à faire avant l’achat d’un rafraîchisseur d’air est d’évaluer la surface à rafraîchir. La capacité du réservoir de l’appareil dépendra directement de celle-ci. Plus la surface sera importante, plus on optera pour un appareil équipé d’un réservoir à grande capacité. La durée d’autonomie du rafraîchisseur d’air est aussi déterminée par cette capacité. En moyenne, les appareils possèdent une autonomie allant de 10 à 30 heures selon la taille de leur réservoir.

Rafraîchisseur-d-airDébit d’air en m3/h :

Il n’y a pas de secret, pour refroidir l’air d’une pièce de manière efficace, le débit d’air de l’appareil doit être important. Ce débit est directement lié à la puissance du ventilateur. Une fois de plus il est important de sélectionner un appareil possédant une puissance en rapport avec la taille de l’espace à rafraîchir. On estime qu’un rafraîchisseur d’air peut suffire pour des pièces allant de 20 à 30 m² en moyenne.

Fonctions :

Rafraîchir l’air c’est bien, mais votre appareil peut vous en donner plus… De nombreux modèles multifonctions existent, permettant par exemple d’humidifier l’air ou de le purifier via un système d’ionisation. Ils peuvent aussi faire office de ventilateurs avec des niveaux de puissance différents. Les plus perfectionnés s’actionneront de manière automatique dès que le taux d’humidité de la pièce aura atteint un niveau trop faible.

De plus, sachez que la majeure partie des rafraîchisseurs d’airs sont équipés de roulettes pour pouvoir être déplacés facilement de pièce en pièce. Enfin, il est possible de trouver des modèles équipés d’une télécommande, pratique pour des démarrages à distance !

Niveau sonore :

Le bruit généré par l’appareil est un critère important à prendre en compte, surtout si vous comptez placer ce dernier dans votre chambre à coucher ou celle de votre enfant. Pour cela si vous le pouvez, évitez les modèles les moins chers, souvent bruyants.

Prix :

Les prix varient de 70 € à 400 € pour les modèles haut de gamme, avec des fonctionnalités avancées. L’écart de prix se justifie principalement par la qualité de conception de l’appareil et sa puissance, ainsi que par le nombre de ses fonctions. Prévoyez un budget minimum d’environ 150 € pour un rafraîchisseur d’air digne de ce nom. Il est bon de rappeler encore que les modèles moins les coûteux seront aussi les plus bruyants.

3. Connaitre les avantages et inconvénients d’un rafraîchisseur d’air

Vous avez maintenant une idée précise des critères à prendre en compte pour préparer l’achat de votre appareil. Mais avant d’effectuer votre choix, il est important de bien connaitre les avantages qu’un rafraîchisseur d’air peut vous offrir mais aussi ses inconvénients. Établissions pour cela un petit rappel…

Avantages :Rafraîchisseur-air

  • Un rafraîchisseur d’air coûte bien moins cher à l’achat que l’installation d’un système de climatisation.
  • La consommation en énergie est faible (moins de 100 W), ce qui en fait un appareil encore plus économique.
  • L’appareil peut faire preuve de polyvalence en ventilant, filtrant, purifiant ou humidifiant l’air.
  • La sensation de bien-être est garantie, sans écarts importants de température, idéal pour les personnes sensibles.
  • Un rafraîchisseur d’air peut se déplacer partout, on peut donc facilement le garder à proximité à tout moment.
  • Utilisation simple le rendant accessible à tous.

Inconvénients :

  • Le fonctionnement de l’appareil est diminué si l’air est déjà trop humide.
  • Peut être bruyant pour les modèles les moins chers et donc gênant, surtout dans une chambre à coucher.
  • A l’inverse d’un climatiseur, il est impossible de choisir la température désirée.
  • Un rafraîchisseur d’air propose moins d’options et de réglages d’automatisation qu’un climatiseur.
  • Un rafraîchisseur d’air ne parviendra qu’à légèrement abaisser la température de l’air, 10 degrés de moins au maximum.
  • L’appareil ne rafraîchit que les personnes et non l’ensemble de la pièce.
  • Selon la capacité du réservoir, l’autonomie peut être réduite.
  • Demande un entretien hygiénique régulier afin de prévenir contre le développement des bactéries

4. Les astuces de Twenga :

– Pensez à mettre des glaçons dans votre réservoir d’eau. Plus l’eau est froide et plus votre rafraîchisseur d’air sera efficace.

– N’oubliez pas de changer le tampon d’humidification de votre appareil tous les 6 mois.

– Positionnez votre appareil à des endroits «stratégiques » pour maximiser son effet. Par exemple près d’une fenêtre où il vous donnera une agréable sensation de courant d’air frais.

– Idéalement, positionnez l’appareil dans une grande pièce.

– Évitez les pièces humides du type salle de bain et autres pour conserver un fonctionnement optimal.

Les rafraîchisseurs n’ont plus de secrets pour vous ! Rappelez-vous simplement de choisir un appareil en accord avec votre utilisation et la taille des pièces à rafraîchir, si possible en évitant les modèles premiers prix. A vous les après-midi au frais et les nuits douces pendant les lourdes chaleurs de l’été !

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone