Catégories
Marques Magazine

Choisir la bonne caisse enregistreuse pour votre commerce

caisse-enregistreuse-tactile

Si vous êtes le propriétaire d’un magasin, d’un restaurant, ou d’un quelconque commerce, vous avez forcément besoin d’une caisse enregistreuse. Ce guide vous aidera à choisir si vous avez l’intention d’ouvrir votre point de vente ou simplement de renouveler de votre appareil de paiement. Il existe trois types de caisse enregistreuse sur le marché :

  • La caisse numérique
  • La caisse alphanumérique
  • La caisse tactile

Nous verrons plus tard les fonctionnalités de ces trois  machines afin de bien définir laquelle est la plus adaptée à vos besoins.

Les éléments à analyser

La caisse enregistreuse est un outil indispensable pour l’organisation optimale d’une boutique, il est donc essentiel d’en examiner avec soin chaque caractéristique. Comparez les fonctionnalités, les options et le codage. Si vous disposez de plusieurs départements, les caisses doivent être en mesure d’imprimer des reçus qui indiquent l’origine du produit et son code. Si vous avez un commerce de détail ou de gros, elles doivent pouvoir imprimer le prix et les remises, le cas échéant. Il faut aussi examiner les caractéristiques de sécurité comme le verrouillage du clavier et du tiroir. Les meilleurs dispositifs comprennent un laissez-passer pour vous enregistrer à l’ouverture, afin que vous puissiez voir exactement qui a utilisé l’appareil et à quel moment. Aujourd’hui, beaucoup des paiements sont réalisés par cartes bancaires, il est donc aussi primordial de vérifier que la machine soit équipée pour recevoir ce type de paiement.

Les marques principales sur le marché sont Olivetti, Olympia, Sharp et Casio. Ces constructeurs proposent une qualité de fabrication satisfaisante. Les prix varient en fonction du type de caisse et des fonctionnalités offertes par les appareils.

La caisse numérique

C’est la plus basique des caisses enregistreuses de magasins. Elle permet d’effectuer des calculs et les plus élaborées vous donneront la possibilité de rédiger des rapports et d’imprimer. Dotée d’un tiroir-caisse et d’une imprimante, elle est très simple, comme une calculatrice évoluée. Son efficacité et sa simplicité d’utilisation lui permettent de gérer l’encaissement d’un petit commerce. Les prix sont très attirant, entre 100 € et 600 € pour les plus perfectionnées.

Caisse numérique

La caisse alphanumérique

A la différence de la caisse numérique basique, les caisses alphanumériques ont un clavier organisé en trois zones différentes : une pour saisir les articles, une destinée aux fonctions d’opération et au paramétrage des opérations spéciales (remises, doubles tarifications, etc.), et enfin une pour sélectionner les modes d’encaissement. Les tickets de caisse sont souvent plus détaillés que ceux des caisses numériques. Enfin, plus non négligeable, les caisses alphanumériques disposent de fonctionnalités de gestion des stocks.

Caisse-alphanumerique

Les caisses tactiles

Les terminaux tactiles sont munis d’un écran tactile qui permet de piloter toutes les opérations plus simplement. Les modèles de caisses enregistreuses tactiles fonctionnent grâce à des logiciels spécifiques créés pour le type d’activité mené par le commerce en question (restauration, salon de coiffure, magasins d’habillement, etc.). Les avantages reconnus sont un encaissement plus rapide, des fonctions de réservation et une gestion des stocks en temps réel. D’utilisation intuitive, ce type de caisses a souvent un design qui contribue à renvoyer une image innovante et moderne pour le magasin qui l’utilise.

Caisse-tactile

Les fonctionnalités et les accessoires

Quand vous achèterez une caisse enregistreuse, vous serez souvent amenés à sélectionner des accessoires comme le lecteur de code-barre ou à choisir des fonctionnalités particulières. Nous vous présentons donc les éléments qui peuvent compléter votre achat.

Les claviers

Les claviers des caisses enregistreuses peuvent varier : il existe des claviers surélevés, plats ou tactiles. Les claviers surélevés se prêtent à la saisi massive d’informations et sont très diffusés dans le commerce de détail. Les claviers plats sont fréquemment utilisés dans les restaurants et les bars. Ils utilisent une surface plane sans espaces entre les touches pour empêcher que les miettes des aliments et les boissons ne puissent pénétrer et endommager l’appareil. Enfin, les appareils tactiles rassemblent les boutons sur un écran et en touchant les différents icônes, les cassiers peuvent rapidement enregistrer toute transaction.

Les imprimantes

Il existe deux types d’imprimantes de reçus: thermiques ou à l’encre. Les imprimantes à encre sont les plus traditionnelles et peuvent utiliser un rouleau ou une bobine d’impression. Les imprimantes thermiques, utilisées sur la majorité des caisses modernes, se servent de la chaleur pour faire des marques sur du papier spécial.

Il y a aussi des différences quant au nombre de copies de reçus qu’elles peuvent imprimer. Les imprimantes des modèles numériques et alphanumériques les moins coûteux ne permettent d’imprimer qu’un seul reçu à la fois. Les caisses plus évoluées sont elles dotées d’une fonction d’impression en double permettant au commerçant de conserver une copie de chaque transaction.

imprimante-caisse-enregistreuse

Ensuite, vous pourriez être intéressés par la possibilité d’apposer l’image de votre magasin sur vos reçus en affichant votre logo. Quelque lignes supplémentaires pour spécifier l’adresse ou le slogan de votre boutique pourraient aussi être envisagées. Les imprimantes standard ne permettent que d’afficher quelques lignes de texte sur l’en-tête du reçu, tandis que d’autres permettent d’ajouter plusieurs lignes de texte et même d’intégrer un logo de l’entreprise.

Les lecteurs de code-barres

Toutes les caisses enregistreuses sont capables de communiquer avec des lecteurs de code-barres. Si votre magasin est spécialisé dans la vente d’articles au détail ou en gros, vous pourriez aisément vous en procurer un.

lecteur-code-barre

Le tiroir de caisse

Le tiroir de caisse est normalement doté de quatre emplacements pour la monnaie et les billets. Certains modèles plus coûteux disposent aussi d’emplacements spéciaux pour les chèques, les accessoires et les gros billets. Pour garantir la sécurité, tous les tiroir sont verrouillables.

Les options spéciales

Parmi les options additionnelles et souvent réservées à des types d’activités spécifiques, on compte :

  • Le système d’identification : cela donne à chaque utilisateur un code d’identification utilisable pour suivre l’activité et les ventes effectuées par chaque individu.
  • Le journal : il s’agit d’une copie de la facture qui est gardée par le commerçant à des fins fiscales . Il est réalisé avec des imprimantes à double impression.
  • Le calcul des taxes : cette fonction permet le calcul automatique de la taxe de vente incluse dans le prix total de l’article vendu. Elle est normalement disponible sur tous les appareils, mais il vaut mieux vérifier lors de l’achat.
  • Le suivi des tables : particulièrement utilisé dans les restaurants et les bars, il permet à une transaction reste ouverte aussi longtemps que le client continue de commander, mais ne crée quand même qu’une seule facture à la fin.
  • Le possibilité d’interruption : cette fonction permet de démarrer une nouvelle transaction sans interrompre celle dont on s’occupait juste avant. Cette fonction est idéale pour les vendeurs au marché ou dans les bars, où plusieurs personnes utilisent un seul registre.
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone