Catégories
Marques Magazine

Imprimante 3D : 6 questions/réponses pour y voir plus clair !

objet-imprimé-3D

1. Qu’est-ce qu’une imprimante 3D ?

Une  imprimante 3D imprime des objets depuis un design 3D réalisé sur ordinateur. Cela vous semble futuriste ? Préparez-vous, il est bien possible que cet appareil soit rapidement intégré dans les maisons comme les imprimantes 2D le sont aujourd’hui.

L’imprimante 3D a été développée pour créer des prototypes dans l’industrie. Cette machine réalise une fabrication “additive” : selon un modèle programmé elle pulvérise un liquide qui en séchant sculpte un objet à partir de rien. Cette approche marque un changement radical par rapport à la fabrication classique : plus besoin d’un moule ou du travail artisanal pour fabriquer un produit puisque l’imprimante 3D peut créer une infinité de formes, dans la limite des dimensions de la machine.

L’imprimante 3D commence à réellement bousculer notre manière de fabriquer, on parle même d’une nouvelle révolution industrielle.

2. Que pourriez-vous bien faire avec une imprimante tridimensionnelle ?

Comme l’imprimante 2D classique, l’imprimante 3D a mis quelques années pour s’appliquer aux ménages. Aujourd’hui, plusieurs modèles sur le marché qui sont enfin conçus pour l’utilisation privée, et affichent des prix (relativement) abordables.

Ces modèles vous permettent par exemple de créer divers objets en plastique. Pensez à une coque pour votre iPhone, des ustensiles pour la cuisine, des bijoux, ou des  jouets pour votre enfant… Que ce soit artistique ou pour le loisir, vous n’auriez (presque) plus besoin d’aller dans les magasins. Et vous réaliseriez des produits uniques !

 

Objets-imprimés-3D

Des objets imprimés 3D : un bracelet, des hiboux de décoration et un presse-citron. (pris de http://www.thingiverse.com)

3. Comment conçoit-on un objet à imprimer ?

Vous pouvez créer des designs vous-même ou simplement vous laisser inspirer par d’autres objets et télécharger directement leur design. Si vous décidez de dessiner vous-même, il n’est pas nécessaire d’être graphiste de formation. Il existe plusieurs logiciels munis d’interfaces intuitives. Plus vous créerez, plus vous vous formerez et apprendrez.

Beaucoup de logiciels sont disponibles en open source, à télécharger ou à utiliser sur le Web. Nous vous donnons ici quatre exemples réputés :

  • K-3D, recommandé aussi bien pour les artistes que les débutants
  • Thingiverse.com, un programme disponible en ligne qui offre également des designs téléchargeables
  • Google SketchUp est également considéré comme un bon outil pour commencer grâce à son interface intuitive
  • Blender, un des plus connus. L’interface n’est pas très simple au début, mais avec un peu d’apprentissage ce logiciel offre énormément de possibilités

Il existe bien sûr également des versions propriétaires qui sont souvent (mais pas toujours) payantes. Faites attention, car il est facile de dépenser une grosse somme alors que de bonnes alternatives existent. Faites-donc uniquement ce choix si vous connaissez bien vos besoins et si vous souhaitez un résultat professionnel. Nos préférés :

  • 3D Tin, a une bonne interface intuitive en ligne
  • AutoCAD, une référence pour la conception architecturale et spatiale

logiciel-Blender

Capture d’écran du logiciel “Blender”

4. Comment choisir un modèle d’imprimante 3D ?

Comme tout produit high-tech, de nouveaux modèles sortent très régulièrement sur le marché. Pour une utilisation domestique, vous avez deux options :

A. L’option “investissement” : imprimante 3D maison

Avec des prix situés entre 1000 et 4000 €, c’est l’option la plus simple : vous connectez votre imprimante à votre ordinateur, et hop ! Vous êtes prêts à imprimer. Les prix varient selon les dimensions, la précision et la qualité général de l’appareil. Un des modèles les plus complets est le CubeX, il fait partie du haut de gamme des imprimantes 3D maison.

Imprimante-Cubex-TrioSystems CubeX Trio € 3, 835

B. L’option customisable : imprimante 3D kit “DIY”

Si vous êtes bricoleurs, vous pouvez alors vous épargner une dépense considérable en construisant votre imprimante vous-même. Contrairement à ce que vous pourriez penser, c’est une option assez courante qui vous permet de construire une imprimante adaptée à vos besoins : c’est vous qui en décidez les dimensions. Vous commencez à créer vos produits en construisant l’imprimante. Si vous avez une idée précise de ce que vous voulez créer, cette option est en plus très avantageuse en termes de coûts : vous pouvez déjà en trouver à partir de 650 €.

Si vous optez pour une imprimante DIY, vérifiez bien que le fournisseur possède un bon service support qui puisse vous donner des conseils pour vos réalisations et vous aider en cas d’éventuels problèmes.

Imprimante-3D-kitKit Imprimante 3D Velleman K820, € 659

5. Les cartouches, comment ça marche ?

Les cartouches pour les imprimantes 3D s’appellent des “filaments”. Ce sont des fils en plastique, souvent vendus au kilo. Ils peuvent être constitués de matières différentes:

  • PLA, un thermoplastique fait de matières de plantes grâce auquel vous créerez de produits écologiques. Le PLA est idéal pour des designs très précis, il est pour cette raison souvent utilisé par les designers avancés.
  • ABS. Si vous débutez, cette matière est conseillée pour son prix : vous pouvez expérimenter à volonté sans risquer des grosses dépenses financières, et la matière est plus robuste que le PLA. En revanche, les produits risquent de se déformer légèrement. Un inconvénient supplémentaire : l’odeur produite quand le plastique fond est peu agréable.
  • PVA, un plastique souple et soluble dans l’eau. Il est déconseillé pour des objets très fins car il risque de se déformer.

Cartouche-imprimante-3D

Filament pour imprimante 3D

Les filaments sont vendus avec différentes épaisseurs, souvent 1,75 mm ou 3 mm. Faites donc bien attention à la précision du design avec laquelle vous souhaitez imprimer, et le modèle de votre imprimante : tous les fils ne sont pas compatibles. Dans tous les cas, assurez-vous de la bonne qualité du filament : des matériaux de faible qualité peuvent endommager votre imprimante.

Un dernier point d’attention logique mais pour le moins essentiel : réfléchissez bien au choix des couleurs ! Car à la différence de l’encre, la couleur du filament détermine la couleur unique de votre objet.

6. Comment se décider ?

Lors de votre achat, réfléchissez bien à l’utilisation que vous prévoyez : quels produits allez-vous créer et quelles caractéristiques de matières sont requises pour ce genre de produits ? Quel outil de design préférez-vous utiliser ? Choisissez-vous une option sûre en achetant une marque réputée, ou préférez-vous l’open source plus flexible pour des besoins qui s’évaluent dans l’avenir ?

Si les réponses à ces questions sont claires pour vous, vous êtes prêts à créer. Laissez vos talents d’ingénieur ou d’artiste s’exprimer !

Tweet about this on TwitterShare on Facebook1Share on Google+0Email this to someone