Catégories
Marques Magazine

Nos conseils brillants pour bien choisir vos diamants !

choisir-diamants

Acheter un diamant n’est pas une mince affaire, il s’agit d’un lourd investissement qui doit être mûrement réfléchi. De la même façon que vous n’achèteriez pas la première voiture qu’un concessionnaire vous montre ou la première maison qu’une agence immobilière vous fait visiter, il est préférable de bien comprendre ces bijoux avant de faire votre choix. Il existe une loi universelle qui vaut aussi bien en diplomatie, dans les affaires que dans la vie de tous les jours, “Information is power” : Le savoir, c’est le pouvoir. C’est donc en possédant le plus grand nombre d’informations à propos des diamants que vous serez en mesure de prendre une décision d’achat réfléchie et rationnelle.

Les 4 C

Afin de savoir comment choisir un diamant, vous devez avant tout connaître sur quels critères se basent les diamantaires pour évaluer la qualité d’un diamant et en déterminer le prix. Ces critères sont au nombre de 4, on les appelle communément les 4 C : -Carat (carat) -Colour (couleur) -Clarity (pureté) -Cut (Taille)

Carat

Le poids des diamants se mesure en carats. Un carat équivaut à 0,20 g. Parfois, on parle également de points (1 carat correspondant à 100 points). Ainsi, un diamant de 2 carats (ou un diamant à 200 points) pèse 0,40 g. Il est important de savoir que la beauté d’un diamant n’est pas proportionnelle à son poids. Les diamants les plus volumineux ne sont pas nécessairement les plus beaux, encore faut-il qu’ils soient bien proportionnés.

Couleur

La couleur des diamants peut varier selon leur nature. En principe, plus un diamant est clair, meilleure est sa qualité. Par conséquent, les diamants incolores sont les plus précieux. Pour évaluer la couleur d’un diamant, on la compare avec des pierres témoins avant de lui attribuer une lettre de D à Z.

  • Colourless (Blanc exceptionnelle): Les plus rares des couleurs disponibles, ces diamants sont de la meilleure qualité en termes de couleur. Même s’il y a des différences entre une couleur D, E et F, seul un professionnel saura les déceler. Classification : D, E, F
  • Near colourless (Blanc extra – blanc nuancé): Ces diamants ont un peu de couleur mais il est improbable que vous la remarquiez ! Il existe une variation  des prix de 10 à 20% entre les diamants dans cette gamme. Pour vous donner une idée : un diamant I ou J est environ 50% moins cher qu’un diamant D. Classification : G, H, I, J
  • Faint colour (Légèrement teinté): Ceux-ci sont légèrement jaunis de manière visible même à l’œil nu. Cependant, avec un bijou bien choisi, l’apparence de cette couleur se diminue facilement. Pour vous donner une idée : un diamant K est environ 50% moins cher qu’un diamant G. Classification : K, L, M
  • Very light colour (Couleur faible): Il est très facile de remarquer une couleur jaune voire brune sur ces diamants. Ils d’ailleurs sont beaucoup moins chers à cause de cette coloration. Classification : N-R
  • Light colour (Couleur marquée): Ces diamants sont beaucoup trop colorés pour être considérés comme de vrais diamants blancs. Classification : S-Z

 

Certains diamants se classent au-delà de la lettre Z, on les appelle les “diamants fantaisies”.

bague-diamant

Pureté

Le degré de pureté d’un diamant se définit par la présence d’inclusions à l’intérieur de la pierre. Les inclusions sont des petites traces d’éléments naturels présentes à l’intérieur d’un diamant brut qui s’est formé dans les profondeurs de la terre.

La plupart des inclusions ne sont pas visibles à l’œil nu, c’est pourquoi les diamantaires s’aident d’une loupe achromatique et aplanétique (grossissement X 10) pour rechercher ces minuscules traces à l’intérieur de la pierre. Les inclusions peuvent être liquides, solides ou gazeuses. Il s’agit de phénomènes naturels qui apparaissent sur tous les diamants.Un diamant est considéré comme pur lorsqu’un grossissement X 10 ne permet pas de déceler une inclusion, même si un grossissement supérieur mettrait probablement en évidence des impuretés.

Parfois, on a recours au microscope pour rechercher des inclusions. L’avantage du microscope (ou loupe binoculaire) est qu’il peut grossir jusqu’à 80 fois et alterner les grossissements sans perdre de vue l’imperfection détectée.Il existe des microscopes dotés d’un micromètre qui offre la possibilité de mesurer l’inclusion.

L’observation du diamant est optimisée lorsqu’elle se réalise sur un fond blanc avec un éclairage approprié, notamment avec une lampe à lumière froide placée derrière celui qui observe afin qu’elle ne le gêne pas. Pendant la phase d’observation, le diamant est soutenu à l’aide d’une petite pince appelée brucelle.

La pureté d’un diamant est déterminée par une échelle de pureté établie de la façon suivante :

Diamants - pureté

Taille et forme

Les diamants peuvent se présenter sous plusieurs formes :

Brillant rond – Le plus récurrent parce que la forme optimise la brillance du diamant

Princesse – La forme qui gaspille le moins de quantité de la pierre

Poire – Ressemblant à une petite larme, cette forme est très populaire pour les boucles d’oreilles

Ovale – Grace à leur forme, les ovales peuvent apparaitre plus grandes qu’elles ne le sont

Cœur – Idéal seulement pour les plus grands diamants où il est facile définir la forme d’un cœur

Radiant – Le sommet ressemble à un cerf-volant ou à un triangle

Marquise – Ces diamants ont la plus grande surface grâce à leur forme longue comme un ballon de rugby

Coussin – En forme de carré avec les pointes arrondies

Émeraude – En forme de carré comme une table, qui crée l’effet d’un miroir

En réalité, la taille du diamant ne réfère pas tant à la forme du diamant ou à la façon dont il a été sculpté, mais à ses proportions. L’équilibre des proportions est capital à l’heure de choisir un diamant, et c’est grâce à la lumière que l’on peut apprécier cet équilibre. Un diamant est bien taillé lorsque la lumière qui le pénètre se réfléchit d’une facette à l’autre pour ensuite être diffusée vers le haut du diamant. Au contraire, si le diamant est mal taillé, la lumière qui pénètre par une facette ressortira directement par l’autre facette ou sera ensuite dispersée vers le bas, non vers le haut.

Parmi les 4 C, la taille est certainement la caractéristique la plus importante à prendre en compte. C’est la raison pour laquelle il faut toujours étudier un diamant à la lumière du jour, de préférence un jour ensoleillé, avec une exposition vers le nord. Un diamant bien taillé sera plus éclatant.

Le certificat gemmologique

Si vous comptez acheter un diamant dont le poids excède 0,50 carat, vous devrez exiger un certificat gemmologique. Il s’agit d’un rapport émis par un laboratoire de gemmologie qui comprend toutes les caractéristiques du diamant. Le certificat gemmologique est au diamant ce que la carte grise est à un véhicule, sa carte d’identité qui le distingue de tous les autres diamants.

Le certificat gemmologique est essentiel dans la mesure où il permet de savoir exactement ce que l’on achète. Cela dit, il faut bien lire le certificat et ne négliger aucun point qui éveillerait vos doutes car un certificat n’est pas nécessairement synonyme de qualité. Par exemple, certains certificats incluent la mention “Color Enhanced”, ce qui signifie que le diamant a été modifié. Cette mention doit vous interpeller car un diamant altéré voit sa valeur chuter de 60 à 80% !

Comme vous pouvez le constater, l’achat d’un diamant est un travail de longue haleine qui nécessite du temps, de l’expertise, de la patience… Et beaucoup d’amour. Si vous voulez offrir à la personne que vous aimez le diamant de ses rêves, vos efforts seront amplement récompensés par le sourire reconnaissant qui vous remerciera. Votre cœur se remplira lui aussi de joie lorsque vous remarquerez que l’éclat du diamant que vous venez d’offrir se reflète dans ses yeux.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Email this to someone